BROZE
  BROZE

L’INTERNET HAUT DEBIT

L’accès à l’Internet Haut Débit reste un problème majeur dans notre Commune, comme pour de nombreux habitants en France.

 

A Broze, La difficulté provient, d'une part, de l'absence de nœud de raccordement ADSL dans la commune, et, d'autre part, du refus de l'opérateur historique (Orange) de procéder aux aménagements requis, au motif que les coûts de connexions engendrés ne permettraient pas un retour sur investissement suffisant.

 

C'est tout le problème des zones géographiques à faible densité de population, qui sont devenues lesdites zones blanches ADSL.

 

Elles sont hélas beaucoup trop nombreuses et nous ne pouvons que déplorer la  « fracture territoriale » qui existe aujourd'hui dans l'accès aux services numériques pour la population française.

 

Les lignes téléphoniques des habitants de Broze sont raccordées à plusieurs centraux situés à Gaillac, Castelnau de Montmiral et Cahuzac sur Vère.

 

Certains habitants du village ont un accès satisfaisant à Internet, il s'agit de ceux situés le plus près des répartiteurs téléphoniques et de ceux desservis par des câbles téléphoniques de bonne qualité. En revanche, d'autres sont encore en zone blanche.

 

Il y a environ 10 ans, un programme avait été mis en œuvre avec la Société Numevia, consistant à diffuser du haut débit par Wimax, via les ondes hertziennes.

 

Il s'agit en effet d'une des solutions de substitution pour couvrir les zones blanches. La commune avait financé une partie de ce projet.

 

Cependant, ce système n'a jamais été satisfaisant, le réseau était fréquemment en panne et, pour finir, la société à cessé son activité.

 

Actuellement, pour les zones blanches ADSL, les solutions de substitution qui permettent d'accéder au haut débit sont les suivantes:

- satellite (plusieurs foyers de Broze sont ainsi connectés, via la Société NordNet, laquelle est d'ailleurs une filiale d'Orange....)

- Wimax (utilisation des ondes hertziennes)

- Clé 3G ou Smartphone utilisé comme modem.

 

Sensibles à ce problème, nous sommes à la recherche de solutions depuis le début de notre mandature, soit depuis 2014.

 

Nous considérons en effet que l'offre satellitaire, à laquelle beaucoup d'habitants de Broze ont adhéré, est peu satisfaisante car, si elle permet effectivement un accès au haut débit, elle est d'une qualité de service moindre et son prix est bien plus élevé.

 

L’Etat Français annonce régulièrement la fin des zones blanches, et pourtant, elles sont toujours aussi nombreuses.

 

En ce qui concerne notre Commune, les difficultés sont aussi liées à l’environnement juridique de l’aménagement numérique sur le territoire.

 

Le législateur a souhaité que les Réseaux d’Initiative Publiques (RIP) s’organisent en cohérence sur le territoire.

 

Il a donc créé le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) dont chaque Département en est le maître d’ouvrage, avec le concours financier de l'Europe, de l'Etat et de la Région.

 

L’objectif de ce schéma directeur est de favoriser la cohérence des initiatives publiques pour le déploiement du Haut Débit, l’articulation des initiatives publiques avec l’investissement privé et de permettre d’accéder aux cofinancements.

 

Ainsi, la compétence de l’aménagement numérique, sur le territoire du Tarn, appartient au Conseil Départemental.

 

Le Conseil Départemental du TARN a indiqué aux collectivités territoriales que, pour la mise en œuvre du Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique, il n’entendait pas avoir les communes pour interlocuteurs mais seulement les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), autrement dit les « Communautés de Communes ».

 

C’est pourquoi, au cours de l’année 2015, la Communauté de Communes TARN&DADOU a demandé aux communes de son territoire de lui transférer leur compétence en matière d’aménagement numérique.

 

Les communes ont dès lors perdu leur compétence dans ce domaine.

 

C’est dans ce contexte qu’a été créé au sein de la Communauté de Communes TARN&DADOU un groupe de travail spécifique dédié à l’aménagement numérique sur le territoire.

 

La Communauté de Communes m’a encore récemment indiqué, faisant suite à une relance de ma part, qu’aucune avancée n’était intervenue compte tenu de l’absence d’échange efficace avec les services du Conseil Départemental en charge de ce dossier.

 

Il est permis de penser que la difficulté du département, qui doit donc discuter et négocier avec l’opérateur historique, pourrait venir du fait, que, en mai 2000, il a décidé de créer son propre opérateur, en créant la SEM E-TERA…

 

Conscients de la stagnation de la situation et, soucieux de résoudre ces difficultés d’accès à l’Internet haut débit que nous rencontrons sur le territoire de la commune, nous avons pris l’initiative, dans l’intérêt des habitants, de trouver nous même des solutions techniques, alors même que cette compétence n’est plus dans le champ de celles de la Commune.

 

Ainsi, nous procédons actuellement à l’étude d’une solution qui consisterait à installer un pont wifi longue distance au départ de la Mairie (qui dispose d’une connexion Internet convenable) vers d’autres utilisateurs.

 

Un pont wifi permet l’interconnexion de 2 éléments réseaux et de transporter ainsi l’accès internet d’un point déterminé vers un ou plusieurs autres points.

 

Ce transport des accès ADSL se fait par ondes radio, à l'aide de petites antennes placées sur les toits.

 

Je ne manquerai de vous tenir informés du résultat de nos investigations.

 

                                                                                Patrick LAGASSE

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Mairie de Broze